Pulp Eco
Usine

Usine

Image usine

Nous vous expliquons tout…

  • 2017 : le projet de l’usine naît, porté par un groupe réunionnais, afin de relever le défi d’un développement durable à la Réunion.
  • 2019 : Pulp Eco naît.
La Réunion d'aujourd'hui sans l'usine.
  • 2021-2022 : des études de faisabilité sont menées pour le bon déroulement du projet

La Réunion fait, depuis toujours, face à de nombreux défis. Nous sommes conscients des difficultés comme des avantages de notre situation tant insulaire que géographique. À l’heure actuelle, le carton, s’il est de bonne qualité, est exporté. Dans le cas contraire, il est enfoui.

Problématiques réunionnaises actuelles

Problématiques réunionnaises actuelles liées au recyclage du carton. La Réunion sans l'usine.

Circuit actuel de valorisation

Circuit actuel de valorisation à la Réunion. Sans usine, les déchets de cartons souillés et mouillés sont enfouis et les carton de bonne qualité est exporté.

Notre objectif principal est de travailler avec l’ensemble de la filière existante pour l’amélioration du cadre de vie et de l’environnement de notre île.

Notre force est de proposer un chaînon incontournable du traitement des déchets cellulosiques à la Réunion.

Grâce à l’appui des autorités et des institutions locales et régionales, le projet peut se développer sereinement.

La Réunion de demain avec l'usine.

L’usine

  • 2023 : les travaux débutent.

Pulp Eco opte pour une configuration modulaire de son équipement. Cette dernière permettra le transfert des produits en pulpe mouillée, humide ou sèche. Le but final est de permettre l’éclosion d’ateliers industriels pour la production locale de produits finis en pulpe moulée.

Détails du fonctionnement des équipements de l’usine

Ci-dessous, un schéma résumant la conception modulaire du produit fini :

Fonctionnement de l'usine de l'intérieur. La conception modulaire du produit est expliquée pour chaque phase (liquide, pâteuse et sèche).
  • 2025 : l’usine est fonctionnelle et se présentera sous la forme suivante.
Plan 3D détaillé de l'usine. Les différents ateliers et autres bâtiments y sont représentés.

L’usine est située à l’écoparc du Port. Elle fonctionne 24h/24, 5j/7, et peut recycler jusqu’à 40 000 tonnes de carton par an. Les déchets de carton peuvent être propres, mouillés ou souillés et est issu :

  • De la collecte sélective des bacs jaunes
  • Des déchetteries
  • Des importateurs
  • Des industriels

Naissance d’une économie circulaire réunionnaise

Nouveau circuit de valorisation à la Réunion. L'usine permet la création d'une économie circulaire à la Réunion. Elle produira localement des produits finis à partir de la pulpe mouillée. Puisque la production sera trop importante, Pulp Eco gardera toutefois son activité d'export.

Produits finis de l’usine

La vocation de Pulp Eco est de permettre l’éclosion de sociétés locales qui fabriquent des produits finis à partir de pulpe de carton recyclée. Il s’agit notamment de produits de calage et d’emballage en fibres cellulosiques recyclées, par exemple :

  • Des boites à œufs
  • Des pots de semis
  • Des supports médicaux jetables
  • Produit de type calage en cartonDes calages destinés au transport de produits locaux ainsi que tout autres produits en cellulose moulés.

L’implantation de l’usine permet l’installation d’ateliers de transformation de pulpe en produits finis pour le marché local et régional. Le but est de réduire le transport de la matière première, et donc, le bilan carbone.

La production de l’usine dépassera de loin les besoins de la Réunion. D’origine, c’est donc pour favoriser son export qu’une partie de la production sera transformée en pulpe sèche et conditionnée en balles filmées.